Nos études

L'Apec analyse les grandes tendances de l’emploi cadre en matière de recrutements, de compétences et de trajectoires professionnelles

Nos résultats

L'Apec informe, conseille et accompagne les cadres, les jeunes diplômé·e·s et les entreprises

Accéder à apec.fr
  • Accueil
  • Espace médias
  • 1 cadre sur 4 estime que sa santé mentale s’est dégradée ces 2 dernières années
Retour

Info médias

1 cadre sur 4 estime que sa santé mentale s’est dégradée ces 2 dernières années

Publié le

12

sept. 2022

  • Partager

Comment vont les cadres ? Après 2 ans de pandémie et alors que le contexte économique et international est marqué par la guerre en Ukraine et une inflation préoccupante, l’Apec vient d'interroger 1 000 cadres sur leur santé psychologique

Parmi les principaux enseignements : 

 

  • Bien que 62% des cadres jugent que la mise en place du télétravail a eu un impact positif sur leur santé psychologique, 1 cadre sur 4 estime que sa santé mentale s’est dégradée ces 2 dernières années. Au travail, les cadres avouent avoir un sentiment de surcharge (55%), d’épuisement professionnel (54%) ou de stress intense (54%). 

 

  • 19% d’entre eux ont déjà dû prendre un congé ou un arrêt maladie en raison justement d'un sentiment d'épuisement professionnel

 

  • Ces difficultés sont ressenties plus fréquemment par les managers 

65% ont la sensation d'une charge de travail insurmontable (versus 47% pour les cadres non managers)

62% ont un sentiment d’épuisement professionnel (versus 48% pour les cadres non managers).
Enfin, le niveau de stress est perçu comme étant intense pour 64% 
des managers (versus 48% pour les cadres non managers). 

 

  • 46% des cadres jugent les actions de leur entreprise insuffisantes pour préserver la santé mentale des équipes

 

  • Même s’ils estiment leurs managers vigilant sur le sujet (57 %), les cadres se tourneraient en priorité vers leurs collègues (60%) pour partager leur difficulté psychologique (stress, isolement, déprime, épuisement)

 

  • En cette rentrée 2022, sûrement plus attentifs à préserver leur bien-être psychologique, les cadres souhaitent tout particulièrement préserver l'équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Cette préoccupation arrive en tête des bonnes résolutions de rentrée pour 66% d'entre eux, et est en forte progression cette année (+ 19 points versus août 2021) et 26 % d’entre eux, souhaitent diminuer leur temps consacré au travail.  

Restez informé·e

Études, partenariats, résultats… Retrouvez les dernières actualités de l’Apec dans notre newsletter.