Nos études

L'Apec analyse les grandes tendances de l’emploi cadre en matière de recrutements, de compétences et de trajectoires professionnelles

Nos résultats

L'Apec informe, conseille et accompagne les cadres, les jeunes diplômé·e·s et les entreprises

Accéder à apec.fr
  • Accueil
  • NOTRE VISION
  • Notre expertise

Notre expertise

Publié le

07

sept. 2021

  • Partager

L’Apec joue un rôle essentiel sur le marché des compétences cadres. Avec son Observatoire de l’emploi cadre et ses activités de conseil portées par un réseau d’experts sur tout le territoire, elle apporte une analyse, une connaissance et des outils indispensables aux stratégies de recrutement des entreprises.

L’Apec agit pour fluidifier le marché de l’emploi des cadres. Sa connaissance fine et réflexive du marché du travail et son maillage territorial apportent des solutions utiles et efficaces aux entreprises, notamment aux TPE et aux PME, pour accélérer leurs recrutements et ainsi accroître leur développement.  

Opérateur national du Conseil en Évolution Professionnelle (CÉP), l’Apec accompagne les cadres, dans la préparation nécessaire à la réussite de leurs projets professionnels, depuis leur insertion et tout au long de leur parcours. Elle rassemble tous les facteurs d’action pour rendre possible la rencontre entre les besoins de recrutement des entreprises, et les aspirations des talents qu’elles recherchent.

Cette rencontre est possible grâce à l’expertise reconnue d’un réseau de plus de 500 consultant·e·s, qui accompagnent près de 40 000 entreprises et près de 132 000 cadres et jeunes diplômé·e·s sur tout le territoire français, au plus près des spécificités locales de chaque bassin d’emploi. Une proximité qui continue de se développer pour répondre à tous les acteurs qui font le marché de l’emploi, notamment sur les territoires ultra-marins. 

Cette rencontre entre candidats et recruteurs est régalement rendue possible sur apec.fr, à travers la diffusion d’environ 74 000 offres d’emploi par jour en 2020, et via une profilthèque riche de près de 310 000 profils actualisés. 


 

Entretien d'évolution professionnelle

Cadres, jeunes diplômés, entreprises : consulter les résultats de l’Apec
 

Une association privée et paritaire

Le conseil d’administration fixe les grandes orientations et la stratégie de l’Apec. Il est composé à parité de représentants des entreprises : MEDEF, CPME, U2P et des cinq centrales syndicales représentant les cadres salariés du secteur privé : CFDT Cadres, CFE-CGC, FO-Cadres, CFTC cadres, UGICT-CGT. 


Le conseil d'administration fixe les orientations politiques nécessaires au fonctionnement de l'Apec. Le bureau assure la mise en œuvre des orientations fixées par le CA. Il est composé de dix personnes nommées parmi les membres du CA : quatre pour le Medef, un pour le CPME, et un par syndicat de salarié.
La présidence de l’Apec est assurée alternativement, tous les deux ans, par un membre du collège patronal et par un membre du collège syndical. Christine Lê (CFE-CGC) a été élue présidente de l’Apec en décembre 2019.
 

Pour en savoir plus sur la gouvernance de l’Apec
 

Une mission d’intérêt économique et social

L’Apec s’est vu confier, à l’été 2021, un troisième mandat de service public. Ce nouveau mandat, qui porte sur la période 2022-2026, conforte et réaffirme les missions de l’Apec, tout en marquant une ambition nouvelle dans certains domaines essentiels. Il s’articule autour de trois missions majeures : 

  • accompagner l’évolution professionnelle des cadres et jeunes diplômé.e.s pour sécuriser durablement leurs parcours, partout sur le territoire et à toutes les étapes de leur vie professionnelle, par une démarche de services personnalisée et proportionnée à leurs besoins et à leurs facteurs de risques sur le marché de l’emploi ;
  • aider à la réussite des recrutements cadres, en particulier des TPE-PME, en apportant outils et méthodes adaptés, en agissant pour la transparence du marché par la diffusion d’offres d’emploi et de profils de candidats, et en favorisant les rapprochements avec de potentielles candidatures aux profils diversifiés ;
  • éclairer, y compris de manière prospective, l’action des acteurs de l’emploi cadre en leur apportant des clés de compréhension du marché et des mutations du travail, issues de données, études et analyses nationales et territoriales, comme des retours d’expérience du terrain. 

Pour en savoir plus sur la stratégie de l’Apec
 

Opérateur national du conseil en évolution professionnelle

L’Apec est, depuis 2014, l’un des opérateurs nationaux du conseil en évolution professionnelle (CEP), dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé proposé aux personnes souhaitant faire le point sur leur situation professionnelle.

Les 500 consultants et consultantes de l’Apec accompagnent ainsi, sur l’ensemble du territoire, les cadres en activité ou en recherche d’emploi ainsi que les jeunes diplômés de niveau bac+3 et plus, occupant un emploi ou souhaitant entrer sur le marché du travail.

Objectif : leur permettre de disposer, via le CEP, d’un temps d’écoute, de recul et d’appui sur leur situation et de formaliser, le cas échéant, un projet d’insertion ou d’évolution professionnelle, de développement des compétences ou bien encore de reconversion. En 2020, 67,2 % des clients cadres de l’Apec ont bénéficié de ce conseil en évolution professionnelle.

 
Pour en savoir plus sur le Conseil en évolution professionnelle à l'Apec
 

Une organisation territoriale

L’Apec est présente partout sur le territoire à travers 12 délégations régionales et des implantations en Corse, en Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion. Chaque délégation, dirigée par un·e délégué·e régional·e, pilote l’ensemble des activités cadres, jeunes et entreprises. Les délégués régionaux de l'Apec disposent de l'appui de comités paritaires régionaux, dans lesquels siègent, à parité, représentants patronaux et syndicaux. 

 

Pour en savoir plus sur l’implantation territoriale de l’Apec
 

L'efficience et la performance au coeur

Des indicateurs stratégiques annuels ont été définis afin de mesurer la performance de l’Apec et son efficience, au regard des moyens publics dont dispose l’association et des objectifs de son mandat. L’objectif est de garantir ainsi une performance économique et sociale optimale avec un budget équilibré. 
 

En 2020, les ressources financières de l’Apec s’élèvent à 116,9 M€ dont 116,1 M€ de cotisations perçues au titre des missions de service public. En 2020 :

  • 69,8 % des ressources ont été affectées à la sécurisation des parcours professionnels des cadres et des jeunes diplômé·e·s ;
  • 17,6 % à la sécurisation des recrutements des entreprises ;
  • 6,4 % aux études sur le marché de l’emploi cadre ;
  • 5,7 % à la collecte et à la diffusion des offres d’emploi cadres ;
  • 0,5 % aux activités marchandes (celles-ci représentant 0,6 M€ de ressources).

L’État veille, par ailleurs, au strict respect de l’affectation exclusive de la cotisation obligatoire aux missions du mandat de service public de l’Apec.
 
Les missions de service public de l’Apec sont financées par une cotisation obligatoire due pour chaque salarié inscrit au titre 4 et 4 bis du régime de retraite et de prévoyance des cadres institué par la convention collective nationale du 14 mars 1947 (ANI du 12 juillet 2011 - Extension ANI 12 juillet 2017).

Cette cotisation est recouvrée par les caisses de retraite complémentaires de la fédération Agirc-Arrco en même temps que les cotisations de retraite. Elle se calcule sur le salaire brut limité à 4 fois le plafond de la sécurité sociale. Son taux est fixé à 0,06 %, réparti comme suit :  0,036 % à la charge de l’employeur et 0,024 % à la charge du salarié.
 

Consulter le rapport financier 2020 de l'Apec
 

La commission paritaire rattachée à l'Apec

Les partenaires sociaux, lors de la signature des ANI du 30 octobre 2015 et du 17 novembre 2017, ont décidé du rattachement à l’Apec d’une commission paritaire spécifiquement chargée de contrôler la définition de l'encadrement dans les accords de classifications au niveau national et régional. 
Le décret 2021-1002 du 30 juillet 2021, relatif aux critères objectifs de définition des catégories de salariés bénéficiaires d’une couverture de protection sociale complémentaire collective, attribue une nouvelle mission à la commission paritaire. Cette nouvelle mission vise à valider l’intégration de certaines catégories de salariés à la catégorie des cadres - dans les classifications résultant d’accords de branche, professionnels ou interprofessionnels - en vue de la constitution des catégories objectives bénéficiaires d’une couverture de protection sociale complémentaire ouvrant droit à des exonérations sociales pour l’employeur.
 

Accéder au site de la commission paritaire
 

Chiffres clés

900

salariés

12

délégations régionales

118,1 M€

de ressources en 2018

Timeline

  • 1947

    Une convention collective nationale de retraite et de prévoyance des cadres est conclue le 14 mars 1947 entre le patronat français et les organisations syndicales des cadres

  • 1966

    Création de l’Apec par les partenaires sociaux, « institution paritaire d’études et d’actions » pour le reclassement des cadres de l’industrie et du commerce.

  • 1973

    l’Apec propose aux cadres « les outils pour les aider à se positionner sur le marché du travail et organiser leur recherche d’emploi en leur apportant toute l’information métier possible »

  • 1977

    l’Apec rend ses services accessibles aux jeunes diplômé·e·s

  • 1983

    l’Apec est la première à proposer le bilan de compétences

  • 1985

    Lancement du 3615 Apec

  • 1989

    Lancement de Déclic, méthode innovante pour construire son projet professionnel autour de 4 grands axes : bilan, projet, marché, actions

  • 1992

    Lancement du service Réussir le recrutement de vos cadres pour les PME/PMI

  • 1998

    Lancement du site apec.fr

  • 1998

    1er forum de recrutement Apec

  • 2001

    Première campagne de publicité à la télévision

  • 2001

    Mise en œuvre du Plan d’aide au retour à l’emploi (PARE) et du Projet d’accompagnement personnalisé (PAP) en co-traitance avec l’ANPE

  • 2001

    Création de la Candidapec sur apec.fr

  • 2006

    Projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE), en partenariat avec l’ANPE pour favoriser le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi

  • 2008

    L’Apec se lance sur les réseaux sociaux et anticipe le développement des communautés virtuelles

  • 2011

    Redéfinition des missions de l’Apec (Accord national Interprofessionnel)

  • 2011

    L’Apec crée une gamme de services personnalisés pour les cadres

  • 2012

    Premier mandat de service public conclu avec l’État pour une durée de 4 ans

  • 2012

    Création de nouveaux services pour les entreprises, et plus particulièrement les PME-PMI

  • 2014

    L’Apec optimise son ancrage territorial et repense son organisation en délégations territoriales

  • 2014

    L’Apec devient un des 5 opérateurs du Conseil en Évolution Professionnelle

  • 2016

    Le deuxième mandat de service public est conclu pour une durée de 4 ans (2017-2021)

  • 2017

    Ouverture de deux nouveaux centres à Paris Gare de Lyon et en Martinique

  • 2018

    Lancement de Data cadres, un outil construit à partir de l'analyse d'1 million d'offres d'emploi et plus de 10 indicateurs

  • 2019

    Nouvelles implantations de l’Apec en Guadeloupe et en Corse

  • 2020

    Lancement du plan #ObjectifPremierEmploi

vignette-RA-2020.jpg

Jeunes diplômé.e.s, cadres, entreprises... retrouvez les résultats des actions engagées par l'Apec en 2020

rapport-financier-2020.jpg

Rapport de gestion, états financiers, affectation des résultats