Nos études

L'Apec analyse les grandes tendances de l’emploi cadre en matière de recrutements, de compétences et de trajectoires professionnelles

Nos résultats

L'Apec informe, conseille et accompagne les cadres, les jeunes diplômé·e·s et les entreprises

Accéder à apec.fr
  • Accueil
  • NOTRE VISION
  • Notre politique RH
  • Nos métiers

Nos métiers

publié le

18

sept. 2020

  • Partager

L'Apec rassemble 900 collaborateurs et collaboratrices dont 500 consultant.e.s expert.e.s du marché des compétences cadres. Découvrez leur regard sur leur métier et leurs missions au sein de l'Apec.

J’aime porter les valeurs de l’Apec. Elles me correspondent, notamment celle du paritarisme, je m’y retrouve complètement.

Marie-Andrée JOULAIN – Consultante relations entreprises à Nantes et Community manager

Le métier de consultant.e relations entreprises vu par Marie-Andrée Joulain


En quoi consiste votre métier ?
Je conseille les entreprises dans le champ de la sécurisation de leurs recrutements. Vaste sujet ! Pour répondre à cette ambition, je peux aborder avec elles tous les sujets qui ont trait à la question du recrutement en partant de l’offre d’emploi, l’image employeur, l’attractivité, leur communication RH sur le web, le sourcing de candidat, le processus de recrutement, l’expérience candidat, l’intégration, la fidélisation, mais aussi la question de la gestion des compétences, du recrutement interne, de l’entretien professionnel.

Mon quotidien est très varié :

  • je rencontre les interlocuteurs RH ou dirigeant.e.s des entreprises. Le 1er RV est crucial. Il s’agit de diagnostiquer le besoin du client, au-delà de sa demande et d’apporter un conseil, une proposition de plan d’actions via notamment l’utilisation des services de l’Apec.
  • j'anime des ateliers et webateliers sur tous les sujets évoqués précédemment, mais également des matinales sur des sujets RH portés par les études de notre observatoire de l’emploi des cadres
  • je mène une prospection régulière pour rencontrer des entreprises qui n’utilisent pas encore nos services, via les réseaux sociaux et la lecture de la presse économique.
  • je communique régulièrement sur nos réseaux sociaux Apec sur nos activités auprès de nos 3 clients : entreprises, cadres et jeunes diplômés.
  • je contribue également à la mise en place et à l’animation d’évènements de mise en relation entre les cadres, suivis par nos collègues consultant.e.s en développement professionnel et les entreprises que nous accompagnons.
  • en collaboration avec notre directrice régionale, j’ai aussi un travail de représentation auprès des institutionnels et des prescripteurs du territoire. Je réalise d’ailleurs un travail de veille régulier pour chercher les acteurs territoriaux qui parlent aux entreprises, tisser des liens avec eux pour enrichir nos partenariats.

 

Ce qui vous plaît dans l’exercice de votre métier à l’Apec
Ce que j’aime par-dessus tout, c’est être sur le terrain pour comprendre la vie économique de mon territoire, au sein d’un écosystème où l’on parle économie, recrutement, emploi, conseil RH. C’est passionnant. J’aime l’autonomie, la diversité, la vision systémique nécessaires à mon travail. Ce métier est très stimulant intellectuellement car il suppose d’avoir toujours un temps d’avance sur ses clients sur les sujets RH qui les animent.
J’aime porter les valeurs de l’Apec. Elles me correspondent, notamment celle du paritarisme, je m’y retrouve complètement. J’exerce un job d’influence pour encourager les bonnes pratiques RH. Il contribuer à faire bouger les lignes. Un jour, un client m’a dit : « j’aime bien vous voir parce que quand je vous vois, ça me fait réfléchir ». C’est le meilleur compliment que l’on puisse me faire !

 

Ce qui me plaît, c'est d’en apprendre tous les jours davantage sur les nouvelles méthodes de recrutement des entreprises ainsi que sur leurs processus dans la gestion des carrières.

Séverine Mputu - Chargée de coordination et d'information clients - relations entreprises

Le métier de chargé.e de coordination et d'information clients - relations entreprises vu par Séverine Mputu


En quoi consiste votre métier ?
Mon travail consiste à informer les recruteurs « entreprises » concernant les différents services proposés en direction des professionnels (TPE-PME /organismes publics) au sein de l’Apec. En fonction du besoin exprimé, j’oriente les clients sur les modalités d’accession aux services les plus appropriés.
De plus, j’ouvre des accès en ligne pour que les recruteurs puissent bénéficier des outils de recrutement, notamment le dépôt d’offres d’emploi, sur le site apec.fr. Par ailleurs, je suis amenée à guider les recruteurs dans l’utilisation de leurs espaces personnalisés en ligne et d’en assurer un premier niveau d’assistance utilisateurs, le cas échéant. Mon travail s’effectue principalement à distance par téléphone ou via l’adresse email du service clients sur notre site internet.

Ce qui vous plaît dans l’exercice de votre métier à l’Apec
Ce qui me plaît le plus, c’est d’être en relation avec des interlocuteurs divers et variés, que ce soit en interne ou en externe. Également, le fait d’en apprendre tous les jours davantage sur les nouvelles méthodes de recrutement des entreprises ainsi que sur leurs processus dans la gestion des carrières.

J’aime à penser qu’en faisant ma part, j’apporte mon aide à ce grand « carrefour » qu’est le marché de l’emploi.

Sabrina Huissoux - Chargée de Coordination et d'Information Clients - Offres d'emplois

Le métier de chargé.e de coordination et d'information clients - offres d'emplois vu par Sabrina Huissoux

 

En quoi consiste votre métier ?
Mon travail se base essentiellement sur la validation juridique des offres d’emploi émises sur le site de l’Apec au niveau national. Dans cette optique, je vérifie avant tout la qualité de ces offres, et pour ce faire, mon service et moi sommes attentifs à différents critères avant de pouvoir valider une offre et la mettre en ligne sur notre site.
Ce qui est important est donc de vérifier la règlementation d’une offre sur le plan juridique, car une offre d’emploi est aujourd’hui entourée d’un cadre juridique. Plusieurs critères relatifs à ce cadre juridique doivent être respectés par un employeur en recherche d’un candidat, c’est ce que je vérifie en analysant, rectifiant et validant l’offre. Celle-ci sera alors aux normes Apec en vigueur.
Nous avons quasiment tous, au sein du service, une seconde activité : la mienne consiste à être le contact de nos clients recruteurs qui souhaitent bénéficier d’une multidiffusion de leurs offres. Je fais le lien entre eux et leur plateforme de multidiffusion.


Ce qui vous plaît dans l’exercice de votre métier à l’Apec
C’est avant tout de pouvoir contribuer aux missions que s’est donnée une entreprise comme l’Apec qui sont le service et le conseil. A mon niveau, mon travail sur les offres est une marque de qualité pour les emplois cadres. Nos offres sont certifiées, comme une sorte d’homologation sur le marché du travail, et de ce fait nos interlocuteurs, entreprises ou candidats, peuvent avoir confiance. J’aime à penser qu’en faisant ma part, j’apporte mon aide à ce grand « carrefour » qu’est le marché de l’emploi.
Au-delà de mon service, l’Apec, dans sa totalité, est un acteur majeur de l’emploi dans notre pays, et il est appréciable et satisfaisant d’être un des maillons contribuant à son développement.

Ce qui me plaît dans mon métier, c'est la diversité. Nous avons la chance de ne pas être cloisonnés sur telle ou telle technologie.

STÉPHANIE DURLIAT - Ingénieur administrateur

Le métier d'ingénieur administrateur vu par Stéphanie Durliat


En quoi consiste votre métier ?
Je suis ingénieur administrateur et fais partie de l'équipe Infrastructure dans le pôle Production, Technique et Support de la DSI. Notre équipe a en charge de maintenir la production opérationnelle de l'Apec. Nous mettons en place des applications métiers, des outils comme la messagerie, tout cela hébergé sur des serveurs d'une infrastructure robuste et redondée.

Ce qui vous plaît dans l’exercice de votre métier à l’Apec
Ce qui me plaît dans mon métier, c'est la diversité. Nous avons la chance de ne pas être cloisonnés sur telle ou telle technologie. Nous faisons rarement la même chose à la production, chaque jour est différent. Lors de certains incidents nous pouvons travailler dans l'urgence et le stress mais cela fait partie du métier ! Nous travaillons en collaboration avec les autres équipes du service ou départements, nous rencontrons ainsi beaucoup de personnes dans une journée, ce qui permet d'entretenir le contact et d’apprendre tous les jours.

Restez informé·e

Études, partenariats, résultats… Retrouvez les dernières actualités de l’Apec dans notre newsletter.