Nos études

L'Apec analyse les grandes tendances de l’emploi cadre en matière de recrutements, de compétences et de trajectoires professionnelles

Nos résultats

L'Apec informe, conseille et accompagne les cadres, les jeunes diplômé·e·s et les entreprises

Accéder à apec.fr
Retour

Info médias

L'IA dans le recrutement

publié le

26

oct. 2020

  • Partager

Cette veille, réalisée sur les articles publiés courant 2018 et 2019, porte à la fois sur les enjeux, les outils et les conséquences de l’intégration de l’IA dans les processus de recrutement. En 2020, ces éléments ont été complétés par une dizaine d’entretiens menés auprès de concepteurs de solutions IA pour les RH, d’utilisateurs de ces solutions et d’experts indépendants. Ce travail est une première étape qui permet de documenter les solutions d’IA disponibles dans le recrutement et les pratiques effectives.

POINTS-CLÉS

 

Les solutions de recrutement basées sur l’IA sont théoriquement capables de prendre en charge tout le processus de recrutement mais restent encore exploratoires

  • L’IA est principalement utilisée dans les premières phases du recrutement (recherche d’emploi,mise en relation, sourcing, présélection) mais peut aussi être déployée dans d’autres domaines RH (mobilité interne, organisation du travail, etc.).
  • Les solutions développées sont essentiellement constituées de chatbots et d’outils de matching rapprochant les profils les plus adaptés des besoins des recruteurs.
  • L’IA présente des limites dans les compétences analysées et les types de recrutements concernés.

Malgré un gain de temps et d’argent, l’IA comporte des risques discriminatoires et d’uniformisation des profils

  • En réalisant les tâches chronophages et fastidieuses, l’IA permet un gain de temps et d’argent lors des processus de recrutement.
  • Mais en reproduisant des comportements via des algorithmes, l’IA tend à uniformiser les profils sélectionnés et peut laisser place à certains biais.
  • Ces biais devraient pouvoir être réduits par un contrôle accru des données et leur prise en compte dans la programmation.

Selon les experts, la complémentarité du recours à l’IA et des compétences humaines pourrait être une source d’évolution des métiers RH

  • L’expertise des recruteurs est nécessaire lors de la sélection finale des candidates qui leur est d’ailleurs toujours confiée.
  • L’IA devrait permettre aux services RH de se centrer sur des tâches non automatisables et à plus forte valeur ajoutée.
     

Restez informé·e

Études, partenariats, résultats… Retrouvez les dernières actualités de l’Apec dans notre newsletter.