Notre vision

L'Apec, association paritaire, est un acteur de référence sur le marché des compétences cadres

Nos études

L'Apec analyse les grandes tendances de l’emploi cadre en matière de recrutements, de compétences et de trajectoires professionnelles

Nos résultats

L'Apec informe, conseille et accompagne les cadres, les jeunes diplômé·e·s et les entreprises

Accéder à apec.fr
Retour

Communiqué de presse

Les cadres séduits par le portage salarial comme nouvelle forme d’emploi

publié le

11

avr. 2019

  • Partager

L’Apec, en partenariat avec le PEPS, révèle dans son rapport Les cadres et le portage salarial que 57% d’entre eux seraient prêts, sous conditions, à envisager d’autres formes d’emploi. Parmi les alternatives possibles, le portage salarial bénéficie d’une notoriété et d’une bonne image auprès des cadres.

En effet, ils sont 53 % à en avoir déjà entendu parler. Parmi eux, 75 % en ont une bonne image, un résultat qui diffère néanmoins selon les tranches d’âge. Pour les cadres de plus de 50 ans, les formes alternatives au salariat sont parfois plus fréquemment subies que choisies et interviennent lorsqu’ils connaissent des difficultés pour retrouver un emploi salarié classique.

 

  • 57 % des cadres seraient prêts à quitter le salariat classique
  • 65 % d’entre eux considèrent que le portage salarial peut répondre à leurs aspirations
  • Plus d’un quart des cadres se projettent dans le portage salarial dans les trois ans à venir.

Entre autonomie et sécurité, le portage salarial répond aux nouvelles aspirations des cadres

Pour les cadres, le portage salarial revêt trois avantages principaux : pouvoir bénéficier d’un système de protection sociale (57 %), déléguer ses charges administratives (54 %), et pouvoir choisir librement ses missions (39 %). Enfin, même si certains évoquent les inconvénients de ce statut, comme l’incertitude à trouver des missions et se rémunérer, près des deux tiers des répondants (65 %) estiment que le portage salarial peut être une réponse pertinente aux aspirations des salariés.

Le portage salarial : une transition envisageable sous conditions

Plus d’un quart des cadres (28 %) se projettent dans le portage salarial dans les trois ans à venir, notamment en cas de rupture professionnelle (54%) ou en complément d’une activité salariée classique (33%). Une transition qu’ils estiment « facile » dans leur grande majorité. Une alternative d’autant plus aisée à concevoir que le portage salarial est selon eux une forme d’emploi relativement bien installée qui tendra à se développer. Différents facteurs tels que des situations de ruptures de parcours professionnels, le souhait des cadres d’être davantage autonomes ou encore l’allongement de la durée de vie professionnelle, peuvent contribuer à favoriser le maintien ou le développement de cette forme d’emploi.

À propos du Peps :

Le PEPS est la première organisation professionnelle du secteur se consacrant exclusivement à l’activité de portage salarial répartie sur l’ensemble du territoire national. Toutes les entreprises adhérentes se retrouvent dans des valeurs exprimées à travers une charte de déontologie exigeante qui garantit la sécurité et la protection des professionnels experts autonomes portés et la qualité des prestations réalisées auprès de leurs clients.

Le PEPS regroupe plus de 80% de l’activité de portage salarial et demeure l’interlocuteur unique et représentatif auprès de la profession et des pouvoirs publics. Il défend un portage salarial adapté à toutes les professions.

Plus d’infos : www.peps-syndicat.fr - @PEPSyndicat

Le portage salarial :

Le portage salarial est un statut qui permet à des professionnels experts autonomes de créer ou d’exercer leur activité en étant salarié. Il instaure une relation tripartite entre un travailleur indépendant (le porté), ses clients et l’entreprise de portage dont le professionnel devient salarié le temps de ses missions. Il bénéficie ainsi de la sécurité et de la protection sociale attachées à ce statut (prévoyance, sécurité sociale, retraite, assurance chômage) tout en conservant son autonomie dans ses actions commerciales et la réalisation de ses missions auprès de ses clients. Il pourra également compter sur l’accompagnement de la société de portage dans ses actions de développement, sa formation, etc.

 

Restez informé·e

Études, partenariats, résultats… Retrouvez les dernières actualités de l’Apec dans notre newsletter.