Notre vision

L'Apec, association paritaire, est un acteur de référence sur le marché des compétences cadres

Nos études

L'Apec analyse les grandes tendances de l’emploi cadre en matière de recrutements, de compétences et de trajectoires professionnelles

Nos résultats

L'Apec informe, conseille et accompagne les cadres, les jeunes diplômé·e·s et les entreprises

Accéder à apec.fr
  • Accueil
  • Espace médias
  • Emploi cadre en Martinique : 1 recrutement sur 2 resterait difficile selon les derniers chiffres de l’Apec
Retour

Communiqué de presse

Emploi cadre en Martinique : 1 recrutement sur 2 resterait difficile selon les derniers chiffres de l’Apec

publié le

26

nov. 2019

  • Partager

A l’écoute des spécificités territoriales, l’Apec a choisi d’œuvrer, au quotidien, aux côtés des acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle, en faveur du développement économique de l’île.

Le 25 novembre prochain, un plan d’actions partenariales sera d’ailleurs signé avec le Medef Martinique, afin notamment de proposer aux PME/PMI et TPE des services adaptés à leurs enjeux et qui garantissent la performance de leurs recrutements.
 

« En cohérence avec notre objectif d’assurer notre mission d’intérêt économique et social au plus près des territoires, nous avions choisi la Martinique pour notre première implantation en Outre-mer. Moins de deux ans après l’ouverture d’un bureau à Fort-de-France, nous continuons à tisser des liens étroits avec les entreprises du territoire. Aux côtés de nos partenaires, nous les accompagnons et soutenons leur développement économique, en sécurisant leurs recrutements. » déclare Patrick Caré, président de l’Apec.
 

« La Martinique est le deuxième territoire d’Outre-mer en terme de population cadre. Nous devions, dans un contexte de mutations profondes du marché de l’emploi, y relever le défi des compétences et de l’employabilité. Depuis deux ans, nous mobilisons l’ensemble des expertises de l’Apec au profit des besoins en recrutements. En 2019, près de 190 entreprises ont bénéficié de notre accompagnement.» ajoute Bertrand Hébert, directeur général de l’Apec.
 

Selon les derniers chiffres analysés par l’Apec, les entreprises du territoire affichent des prévisions de recrutements en hausse, avec 650 embauches prévues d’ici la fin 2019, soit +10 % par rapport aux prévisions 2018.  Ces bonnes orientations devraient être portées en premier lieu par le secteur des services, qui représente 77 % des offres d’emploi publiées sur Apec.fr, loin devant le secteur du commerce qui représente 10 % des offres d’emploi cadre. 
 

Parmi les postes les plus recherchés, la fonction commerciale arrive en tête avec près de 30 % des offres d’emploi (vs 22 % en métropole). La fonction gestion, finance, administration se place en deuxième position avec 19 % des offres (vs 13 % en métropole).
 

Cette vitalité de l’emploi cadre se traduit néanmoins par des tensions, plus modérées néanmoins que dans la métropole ou dans le reste des territoires ultramarins. Ainsi, 49 % des projets de recrutements de cadres envisagés en 2019 sont encore jugés difficiles par les entreprises de Martinique (vs 56 % en France métropolitaine), en particulier pour les postes de cadres commerciaux et de cadres administratifs. 

Capture.PNG

« Conscients des spécificités du territoire, nous souhaitons orienter nos priorités vers les TPE-PME dont les difficultés de recrutement peuvent aujourd’hui impacter leur développement économique. Nous souhaitons les accompagner au quotidien, en leur proposant des stratégies de sourcing, optimisées et adaptées à leurs contraintes. En outre, nous mettons nos capacités d’écoute, d’action et de questionnements à leur service, pour leur livrer en continu des repères et des outils d’analyse prospectifs qui servent leur évolution, à court et moyen termes.», souligne Philippe Loiseau, responsable des territoires ultramarins pour l’Apec.
 

Ainsi, dans un marché de l’emploi cadre en pleine mutation, les entreprises doivent disposer d’expertises qui les aident à ajuster leur vision et à mieux piloter leur stratégie de recrutement.  Judith Marine-Michanol, consultante Apec en Martinique, les accompagne au quotidien. Face à ces enjeux, elle s’attache à proposer un ensemble de services adaptés aux recruteurs, pour améliorer leur attractivité et soigner leur marque employeur qui constituent des enjeux incontournables pour demain. 64 % des entreprises, interrogées lors du dernier baromètre sur les pratiques de sourcing, publié par l’Apec, en font ainsi une priorité. 
 

Dans le cadre de sa mission d’intérêt économique et social, l’Apec propose un accompagnement sur mesure à l’ensemble des cadres du secteur privé, y compris les publics les plus fragilisés, tels que les demandeurs d’emploi longue durée, les cadres seniors ou les jeunes diplômé.e.s des quartiers prioritaires de la ville. Alors qu’en Martinique, 43 % des cadres ont plus de 50 ans (contre 29 % en métropole), l’Apec poursuit ses actions spécifiques pour accompagner ces publics dans la valorisation de leur expertise et de leurs compétences.

Télécharger le communiqué de presse
 

Sources :
Pôle emploi, enquête « Besoins en main d’œuvre » 2019
Observatoire de l’emploi cadre – Apec 2019
Baromètre Sourcing cadres 2009 -2019  - Apec 2019
Base Offres Apec 


 

Restez informé·e

Études, partenariats, résultats… Retrouvez les dernières actualités de l’Apec dans notre newsletter.